Accueil > Discographies > La guerre dans la musique classique

La guerre dans la musique classique

vendredi 7 janvier 2005, par Thomas Saglio (BM Le Havre)

Comment la guerre a inspiré les compositeurs depuis le Moyen-Âge...

Un article de Thomas Saglio, augmenté des références de Béatrice Coton et Paul Heems, revu par Nicolas Blondeau.

Les oeuvres sont classées par ordre alphabétique au nom du compositeur, préalablement regroupées en quatre grandes périodes :

- La musique du Moyen-Âge et de la Renaissance (Ve-XVIe siècles)

- La musique baroque (du XVIIe siècle au milieu du XVIIIe siècle

- La musique classique, romantique et post-romantique (fin du XVIIIe au début du XXe siècle)

- La musique moderne et contemporaine (XXe et XXIe siècle)

Musique du Moyen-Âge et de la Renaissance

- Antoine Busnois (v. 1430-1492). - La messe de l’homme armé

- Guillaume Dufay (v. 1400-1474). - La messe "L’homme armé", pour quatre voix. L’oeuvre doit son nom à une chanson profane de l’époque : L’homme armé et qui inspira de nombreuses autres messes écrites par les compositeurs franco-flamands des XVème et XVIème siècle comme Jacob Obrecht, Johannes Ockeghem, Josquin Desprez, Palestrina...

- William Byrd (1543-1623). - The march before the battle ; The battell ; the galliarde for the victorie in : My ladie nevells booke

- Henrich Isaac (1450-1517). - A la Batagglia, chanson pour quatre voix.

- Clément Janequin (v. 1485-1558). - La guerre (ou La bataille de Marignan), chanson
à quatre voix

...Bruyez, tonnez, bruyez bombardes et faucons

Zin zin , patipatac, à mort, à mort !

Frappez, battez, ruez, tuez,

Donnez dedans, grincez les dents

France courage, ils sont en fuite...

Victoire au grand roi des Françoys ! »

Analyse de l’oeuvre sur le site de l’Académie de Dijon

- Guillaume de Machaut (1300-1377). - Le jugement du roi de Navarre. Egalement grand poète, Machaut décrit dans cette oeuvre calamités de toutes sortes qui s’abattent sur la France pendant le terrible hiver 1348-1349, depuis les famines, la peste, les souffrances de la guerre.

- Tylman Susato (1500-.). - La Bataille, pavane pour ensemble

Musique baroque

- Jean-Jacques Beauvarlet-Charpentier (1734-1794). - Victoire de l’armée d’Italie

- Juan Cabanilles (1644-1712). - Batalla imperial

- Nicolas de Chédeville (1705-1782) : Amusement de Bellone, Amusement de Mars, & Amusement militaire pour musette

- François Couperin (1668-1733). - La Triomphante
in : Deuxième livre (1717) des oeuvres pour clavecin, 10e ordre en si mineur
avec : Bruit de guerre, Allégresse des vainqueurs, Fanfare

- Jean-François Dandrieu (?1681- ?1738). - Les caractères de la guerre (Le Bouteselle ; La Marche ; Les fanfares ; Charge ; Mêlée ; Cris ; Triomphe ) in : 1er livre de pièces pour clavecin

- Girolamo Frescobaldi (1583-1643). - Capriccio sopra la battaglia
in : Il primo libro di toccate d’intavolatura di cembalo et organo...

- Johann-Kaspar von Kerll (1627-1693). - Battaglia pour orgue

Musique classique et romantique

- Ludwig van Beethoven (1770-1827). - Bataille de Victoria = [Wellingtons Sieg bei Vittoria], fantaisie pour orchestre (description très détaillée de la bataille entre Français et Anglais à
Vittoria)

- Ludwig van Beethoven. - Symphonie n°3, en Mi bémol Majeur op. 55 “Héroïque” (1802) (initialement dédiée à Bonaparte perçu d’abord comme le "libérateur de l’Europe")

Ce siècle avait deux ans ! Rome remplaçait Sparte...

Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte... (V. Hugo)

- Hector Berlioz (1803-1869). - Le cri de guerre du Brisgaw, intermezzo imcomplet en 1 acte

- Charles Gounod (1818-1893) : Choeur des soldats extrait de l’opéra "Faust".

- Franz Liszt (1811-1886). - La bataille des Huns, poème symphonique n° 11, inspiré par le tableau de W. von Kaulbach

- Jules Massenet (1869-1912). - La guerre a fait une victime, mélodie in "Larmes maternelles"

- Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791). - Les Noces de Figaro, acte I, air n°9 : La Gloria militar. L’air de Figaro pour le départ de Chérubin à l’armée

- Wolfgang Amadeus Mozart. - Le choeur des soldats dans Cosi fan tutte (acte I)

- Niccolo Paganini (1782-1840). - Caprice pour violon seul n°14. Evoque une parade militaire et ses trompettes.

- Pyotr Ilyitch Tchaïkovski(1840-1893). - Ouverture 1812 (l’incendie de Moscou, la déroute de l’Empereur Napoléon)

- Camille Saint-Saëns (1835-1921). - Cyprès et lauriers (œuvre peu connue, hommage aux poilus de 14)

Musique moderne et contemporaine

- Aboulker, Isabelle (1938-.). - 1918, l’homme qui titubait dans la guerre : oratorio

- Adams, John (1947-.). - The Wound-Dresser, pour baryton et orchestre (inspiré des textes du poète Walt Whitman, témoignant de son activité auprès des blessés pendant la guerre de Sécession)

- Claude Ballif (1924-.) . - Cendres, pour percussions, hommage aux morts de la seconde guerre mondiale

- Bela Bartok (1881-1945). - Divertimento pour orchestre à cordes, Sz 113 (2ème mvt.) de (crainte de la guerre de 39-45)

- Leonard Bernstein (1918-1990). - Symphonie n°3 pour orchestre, choeur mixte, choeur de jeunes garçons, récitant et soprano "Kaddish"

- Benjamin Britten (1913-1976). - War requiem, sur la Missa pro Defunctis et sur des poèmes trouvés dans les carnets du soldat Wilfried Owen.

- Dimitri Chostakovitch (1906-1975). - Symphonie No. 7, ut m, op.60, « Leningrad » (siège de Léningrad par les armées nazies en 1941).Le 2° mouvement, moto perpetuo sensé décrire l’avancée des troupes nazies en Ukraine pendant la 2ème guerre mondiale.

- Dimitri Chostakovitch. - Symphonie No. 8, ut m, op.65 (Méditation sur les horreurs de la guerre)

- Dimitri Chostakovitch. - Symphonie n°13 pour basse, choeur d’ommes et orchestre, si b m, "Babi Yar", sur des poèmes d’Evtouchenko, op. 113

- Dimitri Chostakovitch. - Quatuor à cordes n° 8 op. 110 en do mineur
(inspiré de la destruction de Dresde en 1945 et dédié à la mémoire des victimes du fascisme et de la guerre)

- Marius Constant (1925-2004) : La Guerre, dans Éloge de la Folie, ballet

- Henri Duparc (1848-1933). - Au pays où se fait la guerre. Chant, piano

- Grigori Fried (1915-.). - Le journal d’Anne Frank, monodrame pour soprano et orchestre

- Philip Glass (1937-.). - Civil wars : a tree is best measured when it is down, opéra

- Henrik Mikolaj Gorecki (1933-.). - Symphonie n° 3 op. 36, "Symphonie des chants de deuil" (ou des complaintes)
(la 2e partie de soprano reprend l’inscription d’une jeune Polonaise sur les murs d’une prison de la Gestapo, la 3e partie les plaintes d’une mère pleurant son fils mort pendant la 1ère guerre mondiale)

- Manfred Gurlitt (1890-1972) . - Soldaten : opéra en trois actes

- Roy Harris (1898-1979). - Symphonie n° 6, Gettysburg

- Pierre Henry : 10ème symphonie. Titre 7, Guerre

- Gustav Holst (1874-1934). - Mars, le Porteur de guerre, dans Les Planètes, suites pour orchestre et choeur féminin, op. 32

- Arthur Honegger (1892-1955). - Symphonie n°2 pour cordes et trompette ad libitum en ré, H 153 (2ème mvt.) Oeuvre composée en 40-41, pendant l’Occupation allemande.

- Vincent d’Indy (1851-1931). - Symphonie n°3 " op.73 "De Bello Gallico", (Guerre des Gaules de Jules César)

- Mikhaïl Ippolitov-Ivanov (1859-1935). Marche de guerre caucasienne in Esquisse caucassienne "Iveria" op. 42 n° 4

- André Jolivet (1905-1974). - Les trois complaintes du soldat vaincu, pour voix et orchestre

- Maurizio Kagel (1931-.). - Der Tribun : "Dix marches pour manquer la victoire", pour vents et percussions
(pastiches de musique militaire)

- Zoltan Kodaly (1882-1967) : Hary Janos, les aventures de Hary Janos de nagyabony au Burg de Vienne, fables en 3 actes (scènes où l’on se moque de Napoléon)

- Witold Lutoslawski(1913-1994) : Le Grand Combat (Trois poèmes d’Henry Michaux) :
Il l’emparouille et l’endosque contre terre ;

Il le drague et le roupète jusqu’à son drâle

Il le pratèle et le libucque et lui barufle les ouillais

Il le tocarde et le marmine

Le manage rape à ri et ripe à ra.

- Filippo Tommaso Marinetti (1876-1944). - Battaglia di Adrianopoli (poésie sonore futuriste)

- Bohuslav Martinu (1890-1959) : Symphonie n° 3 H.340. L’angoise de la guerre 1939-45 est fortement ressentie à l’écoute cette symphonie achevée le 14 juin 1944.

- Olivier Messiaen (1908-1992). - Quatuor pour la fin du temps, pour violon, clarinette, violoncelle et piano, inspiré du livre des révélations, chap. 10 (camp de GÖrlitz, Silésie, 1941)

- Darius Milhaud (1892-1974). - In Memoriam for Pearl Harbor Day

- Darius Milhaud. - La libération des Antilles
(deux mélodies créoles), op. 246

- Darius Milhaud. - Six sonnets écrits au secret
(sur des poèmes de Résistance de Jean Cassou), pour choeur ou quatuor vocal, op. 266

- Luigi Nono (1924-1990) (compositeur engagé par excellence). -Il Canto Sospeso, pour soli, choeur et orchestre, d’après des lettres d’adieu de résistants, prisoniers et Juifs polonais, datant de la 2e guerre mondiale

- Luigi Nono (1924-1990). - Intolleranza 1960, "azione scenica", textes de Eluard, Maïakovski, Brecht, Sartre, etc. et documents d’actualité.

- Harry Partch (1901-1974). -Spoils of war
(recyclage de culots d’obus)

- Krzysztof Penderecki (1933-.). - Thrène [lamentation funèbre] pour les victimes d’Hiroshima, pour 52 instruments à cordes

- Krzysztof Penderecki (1933-.). - Dies irae : oratorio à la mémoire des victimes d’Auschwitz

- Dominique Probst (1954-.). - Maximilien Kolbe : opéra, sur un livret d’Eugène Ionesco

- Francis Poulenc (1899-1963). - Figure humaine : cantate pour 12 voix, FP 120

- Serge Prokofiev (1891-1953). - Alexandre Nevski : cantate pour mezzo-soprano, choeur et orchestre, op. 78

- Serge Prokofiev. - Guerre et paix : opéra, op. 91

- Serge Prokofiev. - Lieutenant Kijé, suite symphonique extraite de la musique du film d’A Feinzimmer (jamais réalisé)

- Serge Prokofiev. - Ode pour la fin de la guerre, pour instruments à vents, 8 harpes, 4 pianos, cuivres, percussions et contrebasse, op. 105

- Steve Reich (1936-.). - Different trains
(trains des camps de la mort / trains de luxe traversant les USA)

- Arnold Schoenberg. - Un survivant de Varsovie : cantate pour récitant, chœur d’hommes, orch, op.46

- Richard Strauss. - Métamorphoses, étude pour 23 instruments à cordes (oeuvre inspirée du bombardement de Munich ayant causé l’incendie de l’Opéra fin 1943)

- Igor Stravinski (1882-1971). - Histoire du Soldat, mimodrame pour récitants et ensemble instrumental, sur un texte de Ramuz

- Igor Stravinski. - Symphonie en 3 mouvements : composée entre 1942 et 1945 comme une symphonie de guerre. Chaque mouvement est lié à des impressions reçues des films de guerre

- Henri Tomasi (1901-1971) : Noces de cendres, ballet. Le compositeur y exprime l’absurdité de la guerre.

- Nancy Van de Vate (1930-.). - Katyn

- Yannis Xenakis (1922-2001). - Nuit, pour 12 voix mixtes (L’oeuvre est dédiée aux prisonniers politiques)

Articles et dossiers en ligne

- La représentation de la guerre en musique
Sur le site d’éducation musicale de l’Académie de Rouen

http://www.ac-rouen.fr/pedagogie/equipes/musique/article.php3?id_article=69

- Les représentations de la guerre en musique

Sur le site de l’Académie de Toulouse

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/musique/tc15_guerre.html

- La Seconde Guerre Mondiale à travers la musique

http://perso.wanadoo.fr/afaure/eleves/2_1.htm

- Images de l’armée et de la guerre dans la musique de Gustav Mahler,in Revue musicale de la Suisse romande, mars 2003)
http://www.rmsr.ch/articles/2003-1/mahler.htm

- Musique & guerre du Vietnam

http://musiquevietnam.free.fr/apres.html



Messages