La playlist de juin : « jazz contemporain ! » par Nicolas Dourlhès, Médiathèque des Ponts-de-Cé

  • Par administrateur
  • 27 mai 2022
  • 0
  • 59 Vues

LA PLAYLIST

Bonjour à tous,
De manière totalement arbitraire, j’ai choisi, pour constituer cette playlist, de ne sélectionner que des titres de jazz, principalement de jazz actuel par des musiciens pour la plupart français.
Dans les acquisitions du fonds Musique dont je m’occupe, je suis respectueux de la diversité des syles mais étant un grand passionné de jazz (j’écris par ailleurs dans le magazine Citizen Jazz et j’anime également une radio sur le sujet (Jazzitude, sur Radio G! à Angers), je n’hésite pas dès que l’occasion se présente à faire du prosélytisme (mon entourage en fait souvent les frais).
Le jazz contemporain est inventif, voire novateur, difficile mais pas toujours, il est avant tout l’expression d’une scène toujours dynamique, parfois confidentielle, exigente dans la qualité de ses propositions et qui est le reflet authentique de notre époque, au même titre que des genres plus médiatisés.
Parlant aux connaisseurs des musiques que vous êtes, vous devez connaître de nombreux musiciens présentés ici mais si quelques uns vous ont échappé, voici le moyen de les découvrir.
J’ai sélectionné des musiques « écoutables », rythmées, chantantes, lumineuses et qui ravissent l’oreille de manière assez immédiate.
Il existe toutefois aussi le côté obscur de la force : des musiques bruitistes, abstraites, dures, noires, sans oxygène et qui sont tout autant intéressantes, mais ce sera pour une autre fois.

L’ESPACE MUSIQUE DE LA MÉDIATHÈQUE DES PONTS-DE-CÉ

La ville des Ponts-de-Cé est une commune de 12500 habitants en périphérie immédiate d’Angers.

Selon une étude récente (dans le cadre des « Assises de la Culture » commandées par la ville), la médiathèque est l’établissement culturel le mieux identifié et celui qui recueille le plus de retour positif de la ville .
La médiathèque des Ponts-de-Cé possède un fonds musique depuis son ouverture en 2007.
J’ai fait parti de l’équipe de création de l’établissement, et garde un bon souvenir de cette période un peu euphorique. Un an dans un bureau à n’acheter que des disques, c’était assez exaltant. Depuis lors la médiathèque possède environ 10 000 documents dont quasiment 7 800 CD. Parmi ces documents, nous avons des livres, des DVD (captation de concerts et documentaires sur la musique) et quelques méthodes d’autoapprentissage.
Un espace jeunesse Musique a également été organisé, dans un premier temps pour attirer le public vers l’Espace Musique, et qui a fini par acquérir son autonomie et fonctionne bien. Il est associé à un Espace Cinéma Jeunesse qui trouve également son audience.
L’Espace Musique est lui aussi associé à un Espace Cinéma (dont je m’occupe aussi. 5200 DVD) et le fonctionnement lié est opérationnel. Nous sommes deux personnes à travailler sur ces deux espaces. Ni l’un, ni l’autre en équivalent temps plein puisque nous nous occupons également d’autres tâches.
Le budget acquisition est de 3000€ à l’année. Il suffit largement puisque le fonds est constitué et que les prêts Musique baissent régulièrement depuis quelques années (nous en sommes à 4 ou 5% des prêts globaux). J’ai porté l’accent principalement sur la chanson française et le rock qui sont, ici aussi, des genres phares.

Depuis le mois d’octobre dernier, nous avons mis en place un prêt d’instruments de musique (guitare classique & folk, électrique, guitare basse, ukulélé, synthétiseur) qui tourne correctement. Nous associons des méthodes d’auto-apprentissage au prêt de ces instruments. Le prêt est gratuit et fait partie de l’abonnement des lecteurs.
Si le bilan d’une année de cette nouvelle pratique est positif, j’aimerais ouvrir le prêt à des instruments un peu atypiques (banjo, accordéon, etc.). A voir. J’aimerais également mettre un clavier à disposition pour qui souhaite en jouer (sans condition préalable, ni réservation)

En juillet prochain, nous proposerons également un prêt de malle éveil musical à l’intention des enfants (tout petits, 3 ans, 6 ans). Percussions, clochettes, tambourin, petit xylo, les enfants vont se régaler, les oreilles des parents, moins.

Nous proposons des animations autour de la musique. Principalement des rencontres musicales ou des formes adaptées au bibliothèque. Nous avons des partenariats avec l’école de musique, nous proposons des animations.
Nous avons tenté il y a quelques temps de cela, un club d’écoute qui n’a pas fonctionné, je le regrette.

En juin , nous accueillons un duo saxophone-basse électrique. Il accompagnera un dessinateur qui réalisera des dessins en direct. Cette proposition s’inscrit dans le cadre d’un festival de jazz installé sur une commune voisine et qui souhaite élargir son préimètre d’action (ça m’arrange que ce soit du jazz, mais je n’y suis pour rien, c’est une volonté de la direction culturelle).

CITIZEN JAZZ

Je reviens enfin à Citizen Jazz. Je participe à ce magazine depuis plusieurs années maintenant et c’est une belle aventure. L’équipe est entièrement bénévole et nous sommes tous impliqués dans ce projet. Nous venons de fêter les 20 ans et à cette occasion nous avons réalisé un double vinyle. C’est une compilation avec des titres inédits de musiciens européens. Le disque est à la vente chez RDM et le GAM.

Si ça vous dit, l’info est là : https://citizenjazz.bandcamp.com/album/xx-citizenjazz-2lp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.